Accéder au contenu principal

Et si on arrêtait de se faire du mal ?

http://madame.lefigaro.fr/business/elena-foures-travail-si-on-arretait-de-se-faire-du-mal-140219-163718

Commentaires

  1. Le Le_Meridian Funding Service est allé au-delà de leurs besoins pour m'aider avec mon prêt que j'ai utilisé pour développer mon entreprise de pharmacie.Ils étaient sympathiques, professionnels et des joyaux absolus avec lesquels travailler.Je recommanderai à toute personne recherchant un prêt de contacter. Email..lfdsloans@lemeridianfds.com Ou lfdsloans@outlook.com.WhatsApp ... + 19893943740.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

VISITER PARIS EN 1 SEMAINE – QUE FAIRE ET QUOI VOIR ?

Un programme d’une semaine à Paris qui lie découverte, shopping, visites culturelles et balades. Bien qu’il y ait énormément de choses à voir et à faire , une semaine est un délai idéal pour découvrir en profondeur la ville. Et vous donner sans doute envie de revenir ! JOUR 1 – S’IMPRÉGNER DE L’AMBIANCE ET DÉCOUVRIR PARIS - Pour vous imprégner de l’unique atmosphère de Paris, débutez votre  1ère journée en vous rendant sur l’Île de la Cité,  au centre de la ville. Coeur historique de Paris, vous y découvrirez un ancien palais des rois de France (Palais de Justice & Conciergerie), une place royale (la place Dauphine) ainsi que la Cathédrale Notre-Dame de Paris.  Continuez votre balade en traversant le Louvre et rendez-vous au Palais Royal. Ce superbe monument cache un étonnant jardin, idéal pour une pause après cette première matinée de marche.  - Pour déjeuner le midi, vous trouverez de nombreux bistrots, bars et restaurants rue Saint-Honoré, à quelques pas du Palais Ro

" C'est moi qui est ": ne faites plus la faute !

«C'est moi qui est» : ne faites plus la faute ! Par   Alice Develey     Publié  le 12/09/2017 à 06:00 18  commentaires  Partager sur Facebook (nouvelle fenêtre) Partager sur Twitter (nouvelle fenêtre) Partager sur Google + (nouvelle fenêtre) Partager sur Linkedin (nouvelle fenêtre) Partager sur Viadeo (nouvelle fenêtre) Envoyer par mail Imprimer cet article (ouvre la fenêtre d'impression) ORTHOGRAPHE - « C'est moi qui est » ou « c'est moi qui suis » ? Les locutions font florès dans nos phrases au quotidien. L'une des deux est pourtant incorrecte. Laquelle ?  Le Figaro  revient sur leur bon usage. «C'est moi qui fait la vaisselle aujourd'hui» ou «c'est moi qui fais la vaisselle aujourd'hui»? L'erreur est subtile à l'écrit et bien fâcheuse à l'oral. Écoutez plutôt: «c'est moi qui a raison», «c'est moi qui ai raison». Si les deux phrases s'emploient couramment, l'une des deux demeure pourtant fauss

La première édition des Fleurs du Mal de Baudelaire faisait scandale

Il y a 160 ans, la première édition des  Fleurs du Mal  de Baudelaire faisait scandale LES ARCHIVES DU FIGARO - Charles Baudelaire mort le 31 août 1867, il y a 150 ans, publiait le 25 juin 1857  Les Fleurs du Mal . Objet de scandale dès sa parution, le livre suscita le déchaînement de la presse notamment un virulent article paru dans nos colonnes. «L'odieux y coudoie l'ignoble; le repoussant s'y allie à l'infect» fustige Gustave Bourdin dans  Le Figaro  du 5 juillet 1857. Quelques jours auparavant, le 25 juin 1857 paraît un petit recueil de vers signé par  Charles Baudelaire , poète peu connu du grand public. À cette époque, Baudelaire est connu et apprécié pour ses critiques d'art et ses traductions de livres d'Edgar Poe. La publication de ses poèmes est attendue depuis fort longtemps. C'est son ami Auguste Poulet-Malassis, «Coco mal perché» comme le surnommait ses proches, qui édite le livre à plus de 1.000 exemplaires. La tâche n'a pas été c