Accéder au contenu principal

C'est «ennuyant» ou «ennuyeux» ? Ne faites plus la faute !



ORTHOGRAPHE - Faut-il dire «ce film est ennuyant» ou «ce film est ennuyeux» ? Les adjectifs s'échangent souvent à l'oral comme sur le papier. Mais est-ce correct ? Le Figaro revient sur leur bon usage.
«Ennuyant» et «ennuyeux» sont souvent confondus en raison de leur proximité phonétique. Il n'est pas anodin en effet d'entendre tantôt «Cette série est vraiment très ennuyante» et de lire tantôt «cette critique était ennuyeuse au possible». Mais est-ce faire preuve d'incorrection que celle d'interchanger les adjectifs? S'il n'existe pas cinquante nuances de mots «ennuyants» et «ennuyeux», il subsiste toutefois une grande différence de sens entre les deux mots.

Le mot ennuyant qualifie un objet ou une personne «qui provoque un sentiment de lassitude, de désagrément», indique Le Trésor de la langue française. Il peut également exprimer «un ennui passager», précise l'Office québécois de la langue française. On l'emploiera par exemple dans les phrases: «Cette série est ennuyante, faisons plutôt un jeu», «ce nouvel exercice est vraiment ennuyant! Nous devons mieux nous organiser».

Une nuance fâcheuse

Le mot ennuyeux pour sa part, issu du bas latin inodiosus, dérivé de odium «haine», qualifie «ce qui suscite un sentiment de lassitude, de préoccupation». Il sous-entend un désagrément très fréquent d'après l'OQLF. On l'emploiera par exemple dans les phrases: «Ma voiture fait des bruits étranges. C'est très ennuyeux avant notre départ en vacances», «Le temps est très ennuyeux depuis quelques jours».
Conclusion? L'adjectif «ennuyant» induit un sentiment transitoire tandis que le terme «ennuyeux», sous-entend une constance dans le tracas et l'embarras. Ainsi que l'observe le dictionnaire Littré, «l'homme ennuyant est celui qui ennuie par occasion; cela est accidentel; l'homme ennuyeux est celui qui ennuie toujours; cela est inhérent. Un homme ennuyant peut n'être aucunement ennuyeux».
On respectera donc la nuance qui oppose «ennuyeux» et «ennuyant», ce à moins de vouloir faire comme les grands auteurs des siècles passés qui, indique l'Académie française, employaient davantage le mot «ennuyant». Un poil fâcheux?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 10 meilleurs restaurants à Paris

On est toujours à la recherche d'un super resto. Un bistrot gourmand pour passer une belle soirée entre potes, une jolie cantine pour se régaler avec cet ami veggie, un burger d’anthologie, une table particulière pour un événement tout aussi particulier. Alors, pour ne pas se planter (au risque de transformer un bon moment en fiasco total), voici nos 100 meilleures adresses. Un dossier qui aurait pu s'intituler « Nos 100 restaurants préférés » ou simplement « 100 bons restaurants parisiens », tant il est difficile de parler de classement ou d'établir des palmarès.  Une liste d'établissements, tous testés anonymement par l'ensemble de la Rédaction et en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client.

Etablissements qui, grâce à leur cuisine évidemment, mais aussi leur créativité, leur accueil, leur gentillesse, leur passion, nous donnent envie de parler d'eux. Surprise, étonnement, plaisir... L’émotion peut surgir d’un bao à 5€ comme d’un pla…

TOP 10 des villes de France où il fait bon vivre et travailler

Quitter Paris, oui, mais pour aller où? Certaines destinations font davantage rêver que d'autres. Mais tout dépend aussi de vos motivations. Il y a les villes où la qualité de vie est excellente, celles qui offrent de bonnes opportunités de travail, et ce sont rarement les mêmes...1. NANTES

Ville portuaire, ville natale de Jules Verne, capitale des ducs de Bretagne : bienvenue à Nantes ! Ouverte sur l’Europe et sur le monde, entre Bretagne, Vendée et Pays de la Loire, Nantes est une ville au carrefour de nombreuses influences. L’agglomération est depuis une vingtaine d’années en plein essor démographique. La population nantaise est passée de 470 000 habitants en 1980 à près de 590 000 habitants aujourd’hui. En 2020, Nantes et son agglomération devraient abriter plus de 640 000 personnes.

2. LYON
Lyon ne souffre plus la comparaison avec la région Parisienne. L’agglomération Rhône-Alpine est devenue un pôle majeur en Europe et bénéficie de l’implantation de leaders internationaux, d’u…