Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2017

Le secret du Cri de Munch peut-être dévoilé par... des météorologistes

Des chercheurs, spécialisés dans le climat, ont émis une nouvelle hypothèse sur la célébrissime toile. Selon eux, de rares nuages stratosphériques auraient inspiré le peintre norvégien et conféré à l'œuvre son arrière-plan si mystérieux et emblématique.


C'est l'une des œuvres les plus célèbres du XXe siècle, reconnue comme une représentation quasi universelle de l'angoisse, et pour l'intrigant ciel enflammé de son arrière-plan. Mais le secret du Cri, réalisé en cinq versions par Edvard Munch à partir de 1892, pourrait enfin avoir été mis à jour par des chercheurs. Selon trois météorologistes, l'apparition de «nuages nacrés» - soit de rares formations stratosphériques typiques des hautes latitudes - pourrait bien avoir inspiré le peintre norvégien et son fameux ciel traversé de tourbillons de couleurs. Les chercheurs, dont les travaux ont été présentés lundi à Vienne lors d'une conférence scientifique, rejettent ainsi une hypothèse précédente selon laquelle …

Marcel Proust : la lettre des «ébats sexuels» embrase les enchères

Ce mercredi 26 avril, à Drouot, la missive dans laquelle le romancier se plaignait, un peu jaloux, des amours bruyants de ses voisins. Ce bijou de la collection Bonna a été emporté pour 28.336 euros. Mise en vente par Pierre Bergé et Associés, en association avec Sotheby's, elle était estimée entre 6000 et 8000 euros.


C'est un formidable résultat pour un manuscrit. Ce mercredi 26 avril, dans l'après-midi à Drouot, la lettre de Marcel Proust de la collection Bonna sur les ébats sexuels intempestifs de ses voisins a trouvé un acquéreur hardi, prêt à débourser pour 28.336 euros la posséder. Mise en vente par Pierre Bergé et Associé, en association avec Sotheby's, elle était estimée entre 6000 et 8000 euros. Cette missive, jouissive, a été achetée après une âpre bataille entre le téléphone et un enchérisseur sur Internet. L'éminent bibliophile Jean Bonna vendait aujourd'hui une partie de sa formidable collection de livres et de manuscrits historiques. Au milieu de to…

Présidentielle : quelles différences entre patriotisme et nationalisme?

LANGUE FRANÇAISE - À l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle le chef de file du mouvement En Marche ! a indiqué vouloir s'ériger en président des «patriotes face aux nationalistes».



Ils n'ont cessé d'émailler les discours des candidats à la présidence de la République ces derniers mois. Les termes «patriotisme» et «nationalisme» oscillent invariablement de l'extrême gauche de l'échiquier politique chez Jean-Luc Mélenchon, à son opposé, à droite, dans les discours de François Fillon ou ceux de Marine Le Pen. Dimanche soir, à l'annonce des résultats du scrutin du premier tour, le chef de file du mouvement en Marche!, Emmanuel Macron a confronté les deux mots politiques en affirmant qu'il serait le président des «patriotes» et non celui des «nationalistes». Une manière d'exprimer sémantiquement son opposition à la candidate du Front National. Mais quelle nuance comprendre entre les deux termes? Signifient-ils une même idé…

«À l'attention de» ou «À l'intention de» ?

RÈGLE D'ORTHOGRAPHE - Cette semaine la rédaction vous propose grâce au guide 250 dessins pour ne plus faire de fautes de Sandrine Campese, une astuce orthographique pour ne plus vous tromper sur l'usage des deux locutions.


On écrit un courriel à l'attention d'un destinataire et pour ce faire on remplit le champ «A». On achète à l'intention d'un ami un cadeau qu'on emballe avec un boldu frisé afin de former le «I» et son point. En tête d'un courrier (ou d'un courriel), la mention à l'attention de sert à préciser le destinataire: on le porte à son attention. Le nom intention va plus loin: il suppose un effort fait dans un but (cf. l'adjectif intentionnel). Par conséquent, à l'intention de engage davantage l'émetteur: ce dernier effectue une démarche pour qu'elle soit agréable ou profitable à quelqu'un. Autre astuce: si vous pouvez remplacer la locution par «à l'adresse de», il faut écrire «à l'attention de» ; si pouvez …

Edith Piaf, "Je ne regrette rien"

Ce week-end, nous vous proposons un classique de la chanson française, "Je ne regrette rien" de Edith Piaf, ainsi que les paroles de la chanson.




Non ! Rien de rien  Non ! Je ne regrette rien Ni le bien qu'on m'a fait 
Ni le mal tout ça m'est bien égal !
Non ! Rien de rien Non ! Je ne regrette rien C'est payé, balayé, oublié Je me fous du passé !
Avec mes souvenirs J'ai allumé le feu Mes chagrins, mes plaisirs Je n'ai plus besoin d'eux !
Balayées les amours Et tous leurs trémolos Balayés pour toujours Je repars à zéro
Non ! Rien de rien Non ! Je ne regrette rien Ni le bien, qu'on m'a fait Ni le mal, tout ça m'est bien égal !
Non ! Rien de rien Non ! Je ne regrette rien Car ma vie, car mes joies Aujourd'hui, ça commence avec toi !

Bon week-end à tous et à lundi !

Sauvegardons les mots de nos régions !

La chocolatine, la bugne, le cornet... Ces mots renvoient chacun à un imaginaire bien précis de nos régions. Loïc Depecker a recensé avec humour et concision dans son Petit Dictionnaire Insolite des mots régionaux ces termes et locutions qui constellent l'hexagone.


«Nous sommes tous de quelque part et chacun d'une région.» La première de couverture du Petit Dictionnaire Insolite des mots régionaux de Loïc Depecker, sous-titrée de bulles et mots multicolores est sans équivoque: où que l'on aille et quoi que l'on fasse, nous portons tous avec nous un héritage local. Une tradition, un patrimoine ou une culture qui font de notre passé et de notre présent une richesse. À commencer dans notre langage. C'est un fait, on ne parle pas de la même manière selon que l'on se situe en Bretagne, à Strasbourg ou dans les Alpes. Mais voilà la belle France! Malgré le centralisme parisien et notre tendance à angliciser ce qui se comprend pourtant très bien en français, les particul…

«J'ai été à Paris» : ne faites plus la faute !

ORTHOGRAPHE - « Nous avons été à Paris » ou « Nous sommes allés à Paris » ? Le verbe « aller » au passé composé fait florès au quotidien. Mais est-il vraiment toujours correct de l'employer ? Le Figaro revient sur son bon usage.


«J'ai été au cinéma hier», «Marc était absent, nous avons donc été le chercher chez lui», «il a été à la bibliothèque tous les jours»... Les exemples sont nombreux et éloquents. L'auxiliaire «être» conjugué au passé composé s'est transformé à l'oral en un équivalent du verbe aller. Mais est-il correct de l'utiliser ainsi? Quelles sont les règles de leur bon usage? Les thésaurus et l'Académie française sont très clairs à ce sujet. L'emploi du verbe être comme substitut du verbe aller est de l'ordre du registre familier. Pour illustrer son propos, le CNRTL cite l'exemple de Henri Barbusse: «Y a pas eu d'alerte, rien. Pour aller, ça a été...» (Le Feu, 1916). Une phrase précédée par trois fois de la mention «familier». Sig…

Quatre expressions pour pimenter votre lundi de Pâques

Qu'ont en commun la tradition chrétienne, la bataille de Malpaquet sous Louis XIV et les prévisions météorologiques ? Ces thèmes sont un terreau fertile à la création d'expressions autour de Pâques. Le Figaro vous propose un décryptage de quelques locutions pascales aux origines croustillantes.


Pâques est la période privilégiée des Français pour consommer des œufs en chocolat. Mais ce moment particulier dans l'année est également un prétexte à la formation de divers proverbes et dictons chargés du folklore, des traditions et de l'histoire française. Le terme en lui-même trouve ses racines dans la tradition judéo-chrétienne. Du latin Pascha, «la Pâque juive ; l'agneau pascal que les Juifs mangeaient pour célébrer la Pâque», il est issu de l'hébreu biblique pesah «Pâque, agneau pascal», lui-même dérivé du verbe pasah, «passer devant, épargner». Nul doute que ces expressions n'ont pas été épargnées par l'humour de leur rédacteur. ● À Pâques ou à la Trinité

Jacques Prévert en dix citations

Le poète et cinéaste français disparaissait il y a 40 ans, le 11 avril 1977. En hommage à son talent, Le Figaro présente un florilège de ses pensées, petit inventaire de sa plume si légère.


Jacques Prévert (1900 - 1977) disparaissait, il y a déjà quarante ans, le 11 avril 1977. Il fut tout à la fois poète, écrivain, cinéaste et parolier. Sa plume légère et ses intonations populaires ont donné des répliques inoubliables à Arletty, une Enfant du Paradis. Ses vers rieurs, iconoclastes, presque inclassables sont immortels. Ils ont eu le génie de rentrer dans le langage de la rue. Qui ne sait ce qu'est un Inventaire à la Prévert, aujourd'hui? Ses mots ne deviendront jamais des Feuilles Mortes. Avec Jacques Prévert et Juliette Gréco Un petit poisson, un petit oiseau peuvent s'aimer d'amour tendre. En hommage au génie de sa plume, Le Figaro présente avec Evene un florilège en dix citations de ses pensées. ● «Homme, tu as regardé la plus triste, la plus morne de toutes les fleurs…