LA RÉÉDUCATION DE NEYMAR ? «TOUT SE PASSE BIEN», ASSURE LE MÉDECIN DU BRÉSIL


Dans un entretien accordé à L’Equipe, Rodrigo Lasmar a donné des nouvelles de la star brésilienne du PSG, opéré du pied droit il y a plus de deux semaines.

«Neymar ? Pour l'instant, tout se passe bien». Ces mots n’émanent pas de n’importe qui. Ils sont signés de Rodrigo Lasmar en personne. Le médecin de la Seleçao. L’homme qui a opéré la superstar brésilienne le 3 mars dernier à Belo Horizonte après sa blessure au pied droit contractée contre l’OM une semaine plus tôt. Le chef du service médical de l'Atletico Mineiro s’est en effet confié dans les colonnes de L’Equipe - un entretien à paraître mardi – et révèle être en contact «deux, trois fois par jour» avec les préparateurs physiques de l’attaquant parisien pour connaître l’avancée de sa rééducation. «Ils me rendent compte de tous les détails de la récupération de Neymar, a-t-il souligné. Ils travaillent dur, de façon très professionnelle, pour qu'il soit de retour le plus vite possible et surtout sans la moindre séquelle ou gêne pour son pied et ses appuis».
«Ce qui est sûr, c’est qu’il a envie de revenir le plus vite possible»
Rodrigo Lasmar, médecin de la Seleçao
«(Cette opération) C'est quelque chose de commun pour un joueur. Ça l'est aussi pour un médecin qui traite les traumatologies sportives», a-t-il ajouté, comme pour mieux rassurer tout le peuple brésilien à moins de trois mois de la Coupe du monde en Russie. Une question est évidemment sur toutes les lèvres : quand Neymar, aperçu la nuit dernière avec béquilles et attelle au pied en boîte de nuit pour la fête d'anniversaire de sa soeur, sera-t-il opérationnel et pourra-t-il faire son retour à la compétition ? «Ce qui est sûr, c’est qu’il a envie de revenir le plus vite possible, a glissé Rodrigo Lasmar, soucieux de rester extrêmement prudent. Après l’opération, nous avons fixé un délai de six semaines avant d’examiner l’évolution de sa récupération. À partir de là, nous ferons de nouvelles radios et des examens plus détaillés qui nous permettront d’affiner le délai d’indisponibilité. On doit attendre encore pour savoir comment tout cela évolue».

Aucun désaccord entre le Brésil et le PSG


Dès le 1er mars, avant même l’opération, le médecin de la Seleçao avait évoqué une indisponibilité comprise entre deux mois et demi et trois mois. En parlant, non pas d’une «fissure» du cinquième métatarsien du pied droit comme annoncée par le PSG, mais d’une «fracture d’un os important au milieu du pied». Ce qui avait participé à renforcer le flou autour de cette blessure et surtout suggérer l’existence de tensions et désaccords avec le club de la capitale. «C’est une question de sémantique, de détails. Au Brésil, quand on parle de fracture, ça englobe le terme de fissure. C’est la même chose», a tenu à expliquer Rodrigo Lasmar avant d’écarter tout différend avec Paris : «Il n’y a jamais eu au cours de cet épisode la moindre divergence entre la CBF (la Fédération brésilienne de football, NDLR) et le PSG. (…) Depuis le premier jour, nous avons été sur la même longueur d'onde concernant le diagnostic et le traitement qu'il fallait suivre. Il y a eu une totale harmonie entre nous. Quand les histoires sont sorties dans la presse, cela nous a surpris, mais il s'agit seulement de rumeurs et de spéculations».

http://sport24.lefigaro.fr/football/ligue-1/actualites/la-reeducation-de-neymar-tout-se-passe-bien-assure-le-medecin-du-bresil-902045


Commentaires