Accéder au contenu principal

Carrefour lance une «blockchain» alimentaire pour une traçabilité totale 🕵🏼‍♂️

En rayon, le client n'aura qu'à scanner un «QR code» pour voir s'afficher sur son smartphone toutes les informations relatives au produit : sa provenance, son mode de production, l'élevage dont il provient...

La vie de votre poulet rôti à portée de clic. Telle est la promesse du géant de la grande distribution Carrefour. Le groupe, actuellement engagé dans une transformation d'envergure initié par son PDG Alexandre Bompard, a annoncé ce mardi le lancement dans les rayons de la première «blockchain» alimentaire. Derrière ce nom cryptique, une chaîne de données permettant une traçabilité totale du produit «du champ à l'assiette», comme le veut l'expression consacrée.
La technologie blockchain, surtout utilisée dans le domaine des cryptomonnaies, permet le partage de fichiers sécurisés et infalsifiables. Appliquée au secteur alimentaire, elle permet à chaque acteur de la chaîne d'approvisionnement (producteurs, transformateurs et distributeurs) de renseigner les informations de traçabilité qui les concernent, et ce pour chaque lot. C'est ce principe que Carrefour veut appliquer en rayon pour «apporter des garanties au consommateur», selon la porte-parole du groupe. Pour le distributeur «ce lancement est une première, il constitue une étape clef dans le processus qui vise à faire de Carrefour le leader de la transition alimentaire pour tous».
Dans les rayons, le premier cobaye de cette expérience est un poulet originaire d'Auvergne estampillé «Filière Qualité Carrefour» qui est vendu à un million d'unités chaque année. «Un produit emblématique», selon le distributeur.
Concrètement, le client peut, en magasin ou chez lui, prendre en photo le QR Code présent sur l'étiquette du produit, ce qui le redirigera directement sur la plateforme où il pourra avoir accès à toutes les caractéristiques de son produit depuis son lieu d'élevage jusqu'à sa mise en rayon: par exemple, pour le poulet d'Auvergne , le consommateur pourra connaître le lieu et le mode d'élevage, le nom de l'éleveur, l'alimentation reçue, l'absence de traitement antibiotique, les labels et le lieu d'abattage. Il pourra même regarder une vidéo de présentation de son éleveur... Pour assurer le visionnage de cette courte vidéo, Carrefour s'appuie sur un dispositif lancé fin 2015 par son partenaire, les Volailles fermières d'Auvergne.
Au-delà de ce cas spécifique, le procédé mis en place par Carrefour se repose avant tout sur ses partenaires: «Si nous avons pu mettre en place si vite cette technologie pionnière - le projet a été mené à bien en une dizaine de mois - c'est parce que Carrefour a déjà, depuis longtemps, développé un rapport professionnel privilégié, notamment grâce à sa filière qualité qui existe depuis 1992. En fait, les données de traçabilité étaient déjà à la disposition de Carrefour depuis des années, l'idée aujourd'hui est de communiquer les informations pertinentes aux consommateurs, en toute transparence», explique le groupe.
Le dispositif devrait être élargi d'ici la fin de l'année à huit autres filières animales et végétales sur la centaine que compte le distributeur dans son pôle «Qualité Carrefour». Les huit produits qui bénéficieront du procédé «blockchain» avant la fin 2018 seront donc: les œufs de plein air, le Rocamadour AOP, le lait issu de vaches nourries sans OGM, l'orange d'Espagne, la tomate d'Espagne sans pesticides, le saumon norvégien et le steak haché charolais. «Là encore nous avons voulu choisir des produits symboliques, qui parlent aux Français et qui sont tous issus de notre filière qualité», ajoute l'enseigne. Pour l'avenir le groupe voit grand: «Si le consommateur se montre intéressé, le but, à terme, serait de déployer le dispositif sur l'ensemble de nos filières», explique une porte-parole.
Pour se départir d'une mauvaise image, induite par la guerre des prix et les crises alimentaires répétées, la grande distribution comprend peu à peu la nécessité de rassurer les consommateurs et d'améliorer la traçabilité des produits... À l'international par exemple, de grandes enseignes comme Walmart et Kroger, ainsi qu'un groupe de géants de l'agroalimentaire, dont Nestlé et Unilever, ont annoncé en août dernier la mise en place d'un consortium pour travailler à l'amélioration de la sécurité alimentaire avec une technologie blockchain mise au point par IBM.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 10 meilleurs restaurants à Paris

On est toujours à la recherche d'un super resto. Un bistrot gourmand pour passer une belle soirée entre potes, une jolie cantine pour se régaler avec cet ami veggie, un burger d’anthologie, une table particulière pour un événement tout aussi particulier. Alors, pour ne pas se planter (au risque de transformer un bon moment en fiasco total), voici nos 100 meilleures adresses. Un dossier qui aurait pu s'intituler « Nos 100 restaurants préférés » ou simplement « 100 bons restaurants parisiens », tant il est difficile de parler de classement ou d'établir des palmarès.  Une liste d'établissements, tous testés anonymement par l'ensemble de la Rédaction et en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client.

Etablissements qui, grâce à leur cuisine évidemment, mais aussi leur créativité, leur accueil, leur gentillesse, leur passion, nous donnent envie de parler d'eux. Surprise, étonnement, plaisir... L’émotion peut surgir d’un bao à 5€ comme d’un pla…

TOP 10 des villes de France où il fait bon vivre et travailler

Quitter Paris, oui, mais pour aller où? Certaines destinations font davantage rêver que d'autres. Mais tout dépend aussi de vos motivations. Il y a les villes où la qualité de vie est excellente, celles qui offrent de bonnes opportunités de travail, et ce sont rarement les mêmes...1. NANTES

Ville portuaire, ville natale de Jules Verne, capitale des ducs de Bretagne : bienvenue à Nantes ! Ouverte sur l’Europe et sur le monde, entre Bretagne, Vendée et Pays de la Loire, Nantes est une ville au carrefour de nombreuses influences. L’agglomération est depuis une vingtaine d’années en plein essor démographique. La population nantaise est passée de 470 000 habitants en 1980 à près de 590 000 habitants aujourd’hui. En 2020, Nantes et son agglomération devraient abriter plus de 640 000 personnes.

2. LYON
Lyon ne souffre plus la comparaison avec la région Parisienne. L’agglomération Rhône-Alpine est devenue un pôle majeur en Europe et bénéficie de l’implantation de leaders internationaux, d’u…

La Suisse, l’eldorado des jeunes diplômés ?

C’est le pays francophone d’Europe qui attire le plus les candidats français à l’expatriation.

La sixième édition du Forum Expat qu’organise Le Monde les 5 et 6 juin à la Cité de la mode et du design, à Paris, répond à toutes les questions que les candidats à l’expatriation se posent. A commencer par celle de la destination… En Suisse, les ressortissants étrangers représentent 25 % de la population active permanente. Les opportunités professionnelles alléchantes et les salaires confortables incitent les jeunes diplômés français à s’y expatrier pour booster leur carrière à l’international sans sacrifier leur qualité de vie. Selon une enquête de la Conférence des grandes écoles (CGE), la Confédération helvétique arrive ainsi en tête des destinations francophones plébiscitées par les diplômés de 2016 travaillant à l’étranger, devant le Luxembourg, la Belgique et le Canada. C’est d’ailleurs la principale terre d’accueil des expatriés français de tout âge : près de 190 000 y sont domicilié…