Accéder au contenu principal

"Plus le jambon est rose, plus il faut se méfier. Les industriels nous mentent !" 🥓

La députée européenne écologiste Michèle Rivasi appelle à une action coup de poing contre les nitrites ce lundi, à midi.

N'hĂ©sitez pas Ă  cliquer sur le lien afin de regarder la vidĂ©o. 


Il n'y a rien de plus simple que la recette du jambon : viande de porc, sel, et éventuellement poivre. Pourtant, qui s'est déjà penché sur les étiquettes des jambons sous vide dans les rayons des supermarchés, a déjà remarqué que la liste des ingrédients était beaucoup plus longue : de nombreux additifs, parmi lesquels le E 250 et le E 252 (respectivement nitrate de potassium et nitrite de sodium) sont utilisés par les industriels.
Pourquoi ? "Pour accĂ©lĂ©rer la transformation du porc en charcuterie" (le temps, c'est de l'argent), et "falsifier la couleur" (le rose, c'est plus tentant), explique Guillaume Coudray, auteur du livre "Cochonneries. Comment la charcuterie est devenue un poison" (La DĂ©couverte, sept. 2017).
Pour dĂ©noncer cette "utilisation poison", la dĂ©putĂ© europĂ©enne Ă©cologiste Michèle Rivasi, accompagnĂ©e du mouvement Climat social et de Guillaume Coudray appellent Ă  un rassemblement coup de poing ce lundi 5 fĂ©vrier, Ă  Paris
Et de rappeler ces chiffres alarmants : 40.000 nouveaux cas de cancers colorectaux sont recensés chaque années et 17.700 français en meurent tous les ans. Les nitrites présents dans la charcuterie industrielle pourraient être à l'origine de certains de ces cancers.
Explications : "Seuls 5 Ă  10 % de ces cancers sont d'origine gĂ©nĂ©tique. Les autres pourraient ĂŞtre liĂ©s aux nitrites prĂ©sents notamment dans la charcuterie industrielle , dĂ©jĂ  dĂ©clarĂ©e cancĂ©rogène pour l'homme par leCentre international de recherche sur le cancer." 
Celui qui avait signĂ© l'enquĂŞte de "Cash Investigation" : "Industrie agroalimentaire : business contre santĂ©" (France 2), enjoint les Français, dans son livre (et dans la vidĂ©o en tĂŞte d'article) Ă  arrĂŞter la consommation de charcuteries industrielles. "Et lui prĂ©fĂ©rer l'artisanale, dans le respect du produit."
Un appel relayé par une
 pĂ©tition sur le site change.org, intitulĂ©e "ArrĂŞtons d'empoisonner nos enfants ! Non au nitrite de sodium dans les charcuteries", dont les signatures ont doublĂ© en cinq jours pour atteindre plus de 100.000 soutiens au moment de l'Ă©criture de cet article.  
En 2007 déjà, le Fonds mondial de recherche contre le cancer a d'ailleurs
 confirmĂ© que les charcuteries (avec nitrite et nitrate) provoquaient le cancer colorectal, le deuxième le plus rĂ©pandu en France et en Europe. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 10 meilleurs restaurants Ă  Paris

On est toujours Ă  la recherche d'un super resto. Un bistrot gourmand pour passer une belle soirĂ©e entre potes, une jolie cantine pour se rĂ©galer avec cet ami veggie, un burger d’anthologie, une table particulière pour un Ă©vĂ©nement tout aussi particulier. Alors, pour ne pas se planter (au risque de transformer un bon moment en fiasco total), voici nos 100 meilleures adresses. Un dossier qui aurait pu s'intituler « Nos 100 restaurants prĂ©fĂ©rĂ©s » ou simplement « 100 bons restaurants parisiens », tant il est difficile de parler de classement ou d'Ă©tablir des palmarès.  Une liste d'Ă©tablissements, tous testĂ©s anonymement par l'ensemble de la RĂ©daction et en payant l'addition Ă  chaque fois, comme n'importe quel client.

Etablissements qui, grâce Ă  leur cuisine Ă©videmment, mais aussi leur crĂ©ativitĂ©, leur accueil, leur gentillesse, leur passion, nous donnent envie de parler d'eux. Surprise, Ă©tonnement, plaisir... L’Ă©motion peut surgir d’un bao Ă  5€ comme d’un pla…

TOP 10 des villes de France oĂą il fait bon vivre et travailler

Quitter Paris, oui, mais pour aller où? Certaines destinations font davantage rêver que d'autres. Mais tout dépend aussi de vos motivations. Il y a les villes où la qualité de vie est excellente, celles qui offrent de bonnes opportunités de travail, et ce sont rarement les mêmes...1. NANTES

Ville portuaire, ville natale de Jules Verne, capitale des ducs de Bretagne : bienvenue Ă  Nantes ! Ouverte sur l’Europe et sur le monde, entre Bretagne, VendĂ©e et Pays de la Loire, Nantes est une ville au carrefour de nombreuses influences. L’agglomĂ©ration est depuis une vingtaine d’annĂ©es en plein essor dĂ©mographique. La population nantaise est passĂ©e de 470 000 habitants en 1980 Ă  près de 590 000 habitants aujourd’hui. En 2020, Nantes et son agglomĂ©ration devraient abriter plus de 640 000 personnes.

2. LYON
Lyon ne souffre plus la comparaison avec la rĂ©gion Parisienne. L’agglomĂ©ration RhĂ´ne-Alpine est devenue un pĂ´le majeur en Europe et bĂ©nĂ©ficie de l’implantation de leaders internationaux, d’u…

La Suisse, l’eldorado des jeunes diplĂ´mĂ©s ?

C’est le pays francophone d’Europe qui attire le plus les candidats français Ă  l’expatriation.

La sixième Ă©dition du Forum Expat qu’organise Le Monde les 5 et 6 juin Ă  la CitĂ© de la mode et du design, Ă  Paris, rĂ©pond Ă  toutes les questions que les candidats Ă  l’expatriation se posent. A commencer par celle de la destination… En Suisse, les ressortissants Ă©trangers reprĂ©sentent 25 % de la population active permanente. Les opportunitĂ©s professionnelles allĂ©chantes et les salaires confortables incitent les jeunes diplĂ´mĂ©s français Ă  s’y expatrier pour booster leur carrière Ă  l’international sans sacrifier leur qualitĂ© de vie. Selon une enquĂŞte de la ConfĂ©rence des grandes Ă©coles (CGE), la ConfĂ©dĂ©ration helvĂ©tique arrive ainsi en tĂŞte des destinations francophones plĂ©biscitĂ©es par les diplĂ´mĂ©s de 2016 travaillant Ă  l’Ă©tranger, devant le Luxembourg, la Belgique et le Canada. C’est d’ailleurs la principale terre d’accueil des expatriĂ©s français de tout âge : près de 190 000 y sont domiciliĂ©…